#global {display:none;}
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2007 6 07 /07 /juillet /2007 08:23
ARTICLE PARU DANS : LE MONDE | 06.07.07 | 14h28 

Le PMU ne s'affichera pas au départ du Tour du France samedi 7 juillet. Cette année, l'organisateur de l'épreuve cycliste a choisi d'innover en installant le prologue de la course dans les rues de Londres. Caravane publicitaire et sponsors de l'événement sont du voyage. Tous ont traversé le Channel, sauf un : la société de paris hippiques française, qui restera à quai. Pas question pour elle de faire de la promotion hors des frontières nationales.
A l'origine de cette décision, la bataille que se livrent sociétés de paris sur Internet et détenteurs d'un monopole d'Etat, comme le PMU ou la Française des jeux. Le gouvernement français a reçu, mercredi 27 juin, un "avis motivé" rédigé par le commissaire européen Charlie McCreevy. Celui-ci demande une libéralisation du marché des paris sportifs et hippiques en ligne. Faute de compromis dans les deux mois, le commissaire se réserve la possibilité de saisir la Cour européenne de justice.
Dans ce contexte très sensible, le PMU a préféré jouer profil bas en choisissant de disparaître de façon momentanée chaque fois que la Grande Boucle passera les frontières. A Londres, lors du prologue, mais aussi lors des trois étapes suivantes qui chemineront en Angleterre puis en Belgique. Alors que les sociétés étrangères de paris en ligne revendiquent la possibilité de faire de la publicité en France, le PMU ne voulait pas se voir reprocher d'en faire chez nos voisins européens.
"Le PMU ne souhaite pas qu'une visibilité commerciale de sa marque en Angleterre et en Belgique puisse être interprétée comme un acte de publicité", se justifie la société de paris hippiques. Une initiative d'autant plus sage que l'un de ses concurrents qui cherche à pénétrer le marché français, le belge Unibet, s'est vu refuser l'autorisation d'inscrire au départ du Tour de France son équipe cycliste. L'organisateur de la course, Amaury Sport Organisation (ASO), argue du fait que la publicité pour les sociétés de paris en ligne est interdite en France. Pour la même raison, l'équipe Unibet s'est déjà vu refuser l'accès à Paris-Nice. Le site belge a cette fois décidé d'assigner, mercredi 4 juillet, ASO pour abus de position dominante. Une initiative qui ne devrait pas changer la face de la course, puisque la décision du tribunal de commerce de Lille devrait être rendue lundi 9 juillet, soit deux jours après le départ du Tour de France.
Unibet est d'autant plus remonté que la Française des jeux, qui, comme le PMU, bénéficie d'un monopole historique, a eu le droit d'aligner une équipe cycliste frappée de son logo. Si celle-ci prendra le départ de toutes les étapes, le PMU, lui, connaîtra un Tour de France à deux vitesses, puisque les supporteurs britanniques et belges devront se passer des grandes mains vertes distribuées tout au long de la route. Quant au meilleur sprinteur, il revêtira un maillot vert sans les couleurs du PMU lors de trois des vingt étapes du Tour 2007.

07-london06.jpg


A noter également que Champion et d'aurtes caravanes n'ont pas fait traverser la Manche à a totalité de leur caravane. Elles seront au complet à partir de Dunkerque, Lundi.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Tour de France
commenter cet article

commentaires

#global {display:none;}