#global {display:none;}
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 21:44

Le Giro 2008 qui aura lieu du 10 Mai au 1er Juin prochains sera présenté dans deux jours.

07girologo.jpg



Les indiscrétions sont à peu près aussi nombreuses que celles sur le Tour et le parcours est maintenant assez largement dévoilé.

Le Giro partira de Palerme en Sicile (encore d'une île, l'an dernier c'était de Sardaigne) avec le désormais traditionnel contre la montre par équipe.

La sicile acceuillera encore deux étapes puis la remontée de la péninsule se fera en traversant les régions de Calabre, Basilicate, les Pouilles, les Molises et enfin les Abruzzes.  

L'arrivée en côte à Pecocostanzo  sera l'occasion de rendre hommage à Vito Taccone (décédé le 15 Octobre), qui était surnommé le "chamois des Abruzzes" et a été vainqueur du Tour de Lombardie en 1961. 

Le Giro basculera alors du côté de la Thyrrénéenne jusqu'à San Vincenzo en Toscane ou aura lieu le premier jour de repos après la traversées des Apennins.
Un transfert sera effectué ensuite vers l'Adriatique pour un Chrono individuel entre Pesaro et Urbino.

La caravane rose remontera ensuite en Emilie-Romagne ou sera rendu un hommage à Dorando Pietri pour le centenaire de son marathon des J.O. de Londres (Dorando Pietri arrivé en tête s'écroula plusieurs lors de l'ultime tour de Stade et fût relevé y compris par des officiels pour éviter à la reine Alessandra un spectacle trop éprouvant . Déclaré vainqueur il fût disqualifié ensuite mais cet épisode fît de lui une star dans le monde entier. Sir Arthur Conan Doyle lança une sousscription dans un article du Daily mail resté dans les annales).

Ilo a été évoqué un chrono individuel sur la distance du marathon entre Maranello et Carpi mais il semble que ce ne sera pas le cas. A Modène par contre, un nouvel hommage sera rendu cette fois à L. Pavarotti décédé cette année. Entre Venetie et Trentin, la course prendra de l'altitude et les hommes forts sortiront du lot : avec une arrivée en altitude à Alpe di Pampeago. Puis l'étape des Dolomites avec arrivée au Passo Fedaia (Marmolada) après avoir franchi les cols mythiques de Falzarego, Giau, Pordoi.
Puis un chrono individuel au Plan de Corones.

Le second jour de repos un transfert sera opéré à Sondrio. Il y aura une visite en Suisse à Locarno. Le parcours du prochain mondial sera également honoré par l'étape Mendrisio-Varese puis les derniers jours arriveront les montées décisives pour le classement final avec Presolana e Monte Pora, probablement le Mortirolo et/ou le Gavia.

Le Giro finira sur un chrono individuel entre Cesano et Milan.

Le Piemont ne verra donc pas le Giro cette année mais se reprendra au mois de Juillet avec la venue du Tour de France du côté de Cuneo.

07-GiroSkoda08.jpg



Anche se la presentazione avverrà solo fra tre giorni a Milano, ecco i segreti del Giro d’Italia 2008, un percorso vario, tante crono (4) e salite, che finalmente abbraccerà l’intera penisola. Si partirà sabato 10 maggio da Palermo (cronosquadre), restando in Sicilia per altre 2 tappe. Quindi comincerà la risalita: Calabria, Campania, Basilicata, Puglia, Molise e Abruzzi, dove a Pescocostanzo è previsto l’arrivo in salita in ricordo di Vito Taccone, il «camoscio d’Abruzzo», scomparso lo scorso 15 ottobre. Si punterà quindi verso il Tirreno fino a San Vincenzo, in Toscana, sede del primo riposo, con successivo trasferimento ancora sull’Adriatico per la crono individuale Pesaro-Urbino. La carovana risalirà poi verso Romagna ed Emilia, dove a Carpi il Giro celebrerà Dorando Pietri nel centenario della sua sfortunata maratona ai Giochi di Londra, quindi a Modena sarà ricordato Luciano Pavarotti. È nel Triveneto che la Corsa Rosa svelerà le proprie carte: arrivo in quota ad Alpe di Pampeago; tappone dolomitico con traguardo sul Passo Fedaia (Marmolada) dopo aver scalato altre mitiche montagne come Falzarego, Giau, Pordoi; cronoscalata verso Plan de Corones, il “panettone” sopra Brunico che l’anno scorso - complice una fitta nevicata - respinse i corridori e costrinse gli organizzatori a concludere la tappa ai piedi della vetta.

Le montagne non finiranno con le Dolomiti. Nel secondo giorno di riposo il gruppo si trasferirà a Sondrio, quindi sconfinerà in Svizzera (a Locarno), onorerà con la Mendrisio-Varese le sedi dei prossimi Mondiali su strada, poi proporrà le salite decisive: Presolana e Monte Pora il terz’ultimo giorno, probabilmente Mortirolo (e Gavia?) nella penultima tappa, prima della crono finale Cesano-Milano. Allo studio la possibilità di una kermesse serale conclusiva, sempre domenica 1° giugno, lungo le vie cittadine di Milano.

Sarà sicuramente un bel Giro, più duro del Tour. Stranamente viene snobbato il Piemonte, terra di grandi corridori (Girardengo, Coppi, Brunero, Aimo, Defilippis, Balmamion, Zilioli...) toccata però per 3 giorni dalla Grande Boucle. I candidati alla vittoria finale dovrebbero essere Di Luca, Simoni, Cunego, Savoldelli, Riccò, Piepoli, Nibali. Il calendario sfavorevole potrebbe invece allontanare i big stranieri: chi infatti punta ai Giochi di Pechino (9 agosto) rifinirà la preparazione in luglio al Tour, chi invece ambisce al Mondiale di Varese (28 settembre) farà la Vuelta di Spagna. E il povero Giro? 

07-Giroradio10504.jpg

Voir la carte des régions d'Italie 

Ci-dessous l'article de La Stampa sur le sujet (par GIORGIO VIBERTI)

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Giro d'Italia
commenter cet article

commentaires

#global {display:none;}