#global {display:none;}
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 07:17

Je reprends ci-dessous un article du Journal du développement durable qui explique que 20 tonnes de déchets ont été ramassées sur les pentes du Mont-Ventoux, à la suite du passage du Tour de France.
L'an dernier sur les pentes d'Hautacam c'était 14 tonnes qui avaient été récupérées.



Article paru dans Développement Durable le Journal :  http://www.developpementdurablelejournal.com

20 tonnes ! C’est la quantité de déchets abandonnés par les spectateurs du Tour de France sur les pentes du Mont Ventoux. Une très mauvaise publicité à l’heure où l’événement tente de se donner une image verte. Éco-emballages, partenaire du Tour de France pour la troisième année peut rougir de honte. Les quelque 500 000 spectateurs qui sont venus assister à l’ascension du Mont Ventoux, samedi 25 juillet, ont en effet laissé derrière eux près de 20 tonnes de déchets. Une attitude dénoncée par la Communauté d’agglomération du Ventoux Comtat Venaissin, alors que 88 conteneurs à déchets avaient été répartis sur l’ensemble du parcours. Un dispositif de collecte trop faible au regard de l’affluence ? Peut-être. Une chose est sûre, il reste du chemin à faire du côté de l’organisation, comme de celui des spectateurs pour que le slogan « Tour de France propre », inscrit sur les sacs de tri distribués par Éco-emballages, n’apparaisse plus comme une blague. Parmi les pistes envisageables : la rationalisation de la flotte de véhicules du Tour, au nombre de 1600, ou encore une réflexion sur les tonnes de casquettes, porte-clefs et autres gadgets distribués chaque année par la caravane. 31 juillet 2009, Johannes Braun



Ce chiffre est effectivement important mais si 'lon considère qu'il y avait un million de personnes sur les pentes du géant de provence  comme les estimations l'indiquent, cela "ne fait plus que" 20 grammes par personne... un trognon de pomme ou encore quelques pages de journal.

Dans tous les cas on peut effectivement s'interroger sur l'impact écologique du Tour de France.
L'organisation est sensibilisée sur le sujet depuis de nombreuses années déjà avec entre-autres la présence de Eco-Emballages comme partenaire.

Mais la présence du public en masse et présent depuis plusieurs jours dans le cas des cols et arrivées en altitude, celle de 5 fois plus de véhicules motorisés que de vélos pose un problème que je laisse à votre réflexion estivale.

Quelles solutions pour demain ?  Des véhicules moins polluants ?
Des objets publicitaires différents ? 
Des opérations de rammassage plus régulières qui, à l'image des boutiques officielles, pourraient officier en divers points du parcours ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Sport Goodies - dans Tour de France
commenter cet article

commentaires

pierpetercircus 01/08/2009 10:59

puisque ces dechets ont été ramassés, ou est le probleme? ras le bol des antis tout!

Sport Goodies 17/08/2009 10:20


C'est vrai le problème est apparemment qu'il doit en rester encore et qu'ils ne sont pas triès. Quoiqu'il en soit l'impact environnemental du Tour n'est pas nul c'est sûr. Mais une manifestations
qui réunit entre 10 et 15 millions de spectateurs ne peut pas l'être. Ce serait interessant à comparer avec le nombre de GP de formule 1 regroupant autant de spectateurs ou encore de concerts en
plein air...


#global {display:none;}