#global {display:none;}
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 21:31

Il y a quelques jours, le 14 Mai exactement, j'ai été convié par l'équipe de Bubbling Bulb (www.bubblingbulb.com) à l'une des avant-premières du film La Grande Boucle qui sortira le 12 Juin prochain et, que vous aurez peut-être l'occasion de voir d'ici-là puisque le film sera diffusé en avant première dans de nombreuses villes à l'occasion dela fête du vélo ce dimanche 2 juin *.

visu_avp_lagrandeboucle.jpg

 

Le début de l'histoire:

François Nouel (Clovis Cornillac), vendeur au rayon cycles d'une grande enseigne sportive, Sport 2000, est à la veille de partir en vacances en famille appelé à remplacer au pied levé un de ses collègues pour participer au Tour de France. Il ne trouve pas moyen de le dire à sa femme (Elodie Bouchez) qui l'apprend lors de la présentation de l'équipe Sport 2000...s'ensuit une série d'événements et François se retrouve quitté par son épouse et son fils et sans emploi.

Il décide alors de prendre son vélo et de faire son propre Tour de France en parcourant les étapes la veille de la course (à l'instar de ce que fit Raymond Poulidor en 1971 pour la radio RTL).

Les difficultés qu'il rencontrera ne seront pas que les conditions météo ou la déclivité de la route...

 

La bande annonce du film :

 

Ce que j'en pense:

Cette comédie bien ficelée devrait ravir les amateurs de cyclisme, le fans du Tour et sera plaisante pour ceux que la petite reine ne passionne pas.

 

Tout d'abord on y retrouve les principaux ingrédients qui font de la grande boucle (la vraie) ce succès populaire qui soufflera cette année ses cents bougies: la beauté des paysages, l'ambiance du bord des routes, celle de la course et l'organisation (le village départ, les zones de départ et d'arrivée...). Par ailleurs les acteurs sont tout à fait crédibles dans leur rôle de cycliste. Que ce soit le héros du film, amateur averti, incarné par Clovis Cornillac ou le champion italien Toni Agnello joué par Ary Abittan. Ce dernier irritable et irritant comme savent l'être les méditerrannéens semble d'ailleurs parfaitement affûté. En préambule au film il nous confiait avoir rééllement monté le Tourmalet. Enfin, Rose Caprais (Tina Bojean dans le film), elle accompagne François sur une partie du parcours)  a des airs de Pauline Ferrand Prévot.

 

On notera que Bernard Hinault et Laurent Jalabert apparaissent dans le film dans leur propres rôles ainsi que Nelson Monfort qui en tant que reporter sur le Tour de France fait du...Nelson Monfort (entre nous il vaut mieux ça que Jean-René Godart qui fait du Jean-René! ). On appréciera d'ailleurs les commentaires ridicules des commentateurs de la course et situations cocasses dans les journalistes se retrouvent, c'est non seuleument crédible mais tout à fait réaliste.

1305 la grande boucle 3

Le film loin d'être moralisateur, cela reste une comédie, met en avant des valeurs telles que le dépassement de soi et les amitiés sincères et généreuses. La première est parfaitement incarnée par Clovis Cornillac qui s'est entrainé plusieurs mois avant le tournage, et s'est imposé pendant celui-ci de parcourir au moins 100 km de chaque étape du Tour 2012, la veille des pros. La seconde se retrouve aussi bien dans les personnages de Bruno Lochet** (Pierre Bojean) et  Annick Christiaens (Gertrudis Bojean) couple de spectateurs et parents de Tina qui s'improvisent hôtes, soigneurs, coach mental ou encore nutritionistes de François que dans celui de Bouli Lanners (Rémi Pletinckx) son "directeur sportif" repenti.

Enfin, au delà de l'amitié, l'amour mis à mal au début du film, reprend le dessus par l'entremise de la fierté d'une femme et d'un fils pour l'exploit accompli par son mari (son père). Et inversement un père qui comprend et dialogue à nouveau avec son fils et réalise les sacrifices de son épouse.

 

Enfin, côté tournage et réalisation, le film est une belle prouesse technique. En effet quand on connait l'organisation du Tour de France où tout est minuté, encadré, tourner un film dans cet environnement avec les contraintes liées à la course n'est pas facile. A titre d'exemple, à l'issu de l'avant première, le producteur nous a expliqué le tournage de l'arrivée sur les champs elysées qui s'est effectué entre le passage de la caravane publicitaire et le premier passage sur le ligne des coureurs du Tour 2012. Pas le droit de se louper, une seule prise était possible !

 

1305 la grande boucle 5

 

Côté négatif, certains pourront être dérangés par le placement de produits ou plutôt, les apparaitions à répétitions des sponsors, mais là aussi c'est représentatif du Tour de France, d'ailleurs de nombreux sponsors sont les mêmes. Pour ma part, je regrette que l'on ne puisse parler de cyclisme sans aborder le dopage...

 

Que cela ne vous empêche pas d'aller le voir... ça vous mettra dans l'ambiance pour la 100ème édition !

 

Les principaux maillots qui apparaissent dans le film :

  La grande boucle 1305 l  
La grande boucle 1305 l (10)  La grande boucle 1305 l (9)  La grande boucle 1305 l (8)
 La grande boucle 1305 l (3)  La grande boucle 1305 l (4)  La grande boucle 1305 l (2)
     

 

 

* Voir la liste des avant-premières ici

 

Suivez les news du film sur Facebook

Partager cet article

Repost 0
Published by Sport Goodies - dans Bibliothèque du vélo
commenter cet article

commentaires

#global {display:none;}