#global {display:none;}
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 23:30
Et voici la caravae VITTEL de la fin des années 60, une flotte de Peugeot 404 Break, une estafette Renault et un camion de distribution sur base Renault Galion carrossé par Le Bastard.


Ce qui est à peu près sûr c'est que les véhicules des invités de la marque seront sur le Tour de France, cette année,  les nouvelles Skoda Superb !

Photos : collection R. Colliat

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Tour de France
commenter cet article
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 23:14

Alors que le communiqué officiel de VITTEL parle de la marque dans la caravane de la fin des années 60, en 1950 et 1951 (au moins), la boisson officielle du Tour (celà ne s'appelait pas encore ainsi), c'était :


l'eau qui chante et qui danse
C'est à dire
La VITTELOISE

à cette époque, les coureurs portaient les bidons (en alu ou en fer blanc)  de la marque au guidon.

Voici deux éléments de la caravane la Vitteloise en 1950, un Renault 1000kg R2060 et une Renault Juvaquatre fourgonette. Admirez au passage les merveilleux enjoliveurs en forme de capsule !

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Tour de France
commenter cet article
11 avril 2008 5 11 /04 /avril /2008 23:02
 

Les rumerus et les signet allaient bon train depuis quelques semaines, ça y est c'est officiel Nestlé Waters l'a annoncé hier :
L'eau minérale Vittel remplacera Aquarel en tant que membre du club des "grands partenaires" du Tour de France.

 

L'accord a été officialisé vendredi dans le cadre du 50e congrès de l'UJSF (Union des journalistes sportifs de France).

La marque vosgienne (la deuxième d'eau minérale naturelle plate en France), qui a fêté en 2004 son 150e anniversaire, a déjà été présente sur le Tour à la fin des années 1960, par le biais de la caravane publicitaire.

"Au-delà des intérêts commerciaux, l'arrivée de Vittel atteste de la confiance et du soutien renouvelés du groupe Nestlé Waters aux organisateurs de la Grande Boucle, pour le courage, la détermination et le sérieux dont ils font preuve dans le dur combat qu'ils mènent pour un Tour propre", a souligné Hubert Genieys, vice-président du groupe.

La marque, qui sera visible sur le marquage des 25 derniers kilomètres des étapes et le portique d'arrivée, parrainera le vainqueur d'étape. (Source AFP)

 

 Image : Nestlé Waters

Le dispositif sera très probablement similaire à celui d'Aquarel, mais il va sans dire que les véhicules seront différents et peut-être même complétement nouveaux. Bref de quoi se réjouir en attendant Juillet.

 Image : Nestlé Waters



 

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Tour de France
commenter cet article
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 22:54

Ci-dessous retrouvez l'article du Dauphiné sur le sujet.
Embrun y aggne un second départ d'étape et le Tour un nouveau col à plus de 2500 m !


Deux départs fixés du même endroit... à trois journées d'intervalle, il y a fort à parier que la configuration du Tour 2008, dans sa version (enfin) finale, alimentera d'une anecdote supplémentaire, la déjà très abondante légende de l'épreuve cycliste la plus prestigieuse au monde. C'est en effet une étape Embrun - Prato Nevoso (Italie) qui remplacera l'étape Digne-les-Bains - Prato Nevoso, initialement prévue mais qui se heurte au veto du ministère de l'Intérieur pour emprunter un passage dangereux dans la montée du col de Larche (Alpes-de-Haute-Provence).
"Devant les incertitudes rencontrées à trois mois seulement du départ de l'épreuve, Christian Prudhomme nous a effectivement proposé hier par téléphone (ndlr: mardi) de suppléer Digne-les-Bains au titre de ville de départ de la 15e étape. Malgré la charge de travail supplémentaire que nous aurons ainsi à assumer, je ne me voyais pas refuser de venir en aide à l'organisation d'une telle épreuve. J'ai donc répondu tout de suite favorablement au directeur de l'épreuve", nous confirmait tout sourire mercredi, Chantal Eyméoud.

La bonne affaire...

L'affaire réglée, Embrun et son maire accueilleront donc le peloton du Tour et sa caravane, les 20 et 23 juillet prochain, pour ce qui devrait constituer une première dans l'histoire de la Grande Boucle, à savoir, le départ de deux étapes différentes, à partir d'une même ville... à trois journées d'intervalle.
Deux départs "négociés" au prix d'un seul (50 000 euros), puisqu'un service en valant un autre, madame le maire accueillera à titre gratuit le départ de l'étape Embrun-Prato Nevoso le 20 juillet. Et le tout, grâce à la volonté ministérielle de remettre en cause le tracé initial.

Il ne passera pas par Larche...

Flashback. C'est donc à la Rochaille, dans la vallée de l'Ubaye, que le Tour a coincé. Le cabinet du ministère de l'intérieur n'ayant pas voulu valider l'itinéraire de la 15e étape qui devait relier Digne à Prato Nevoso le 20 juillet, à cause de ce passage de 250 m situé sur la route du col de Larche, qui mène en Italie.
En mars 2001, d'importants éboulements s'étaient produits à cet endroit. Depuis, la Rochaille est interdite toute l'année aux cyclistes, et un dispositif électronique de détection de chutes de pierres permet de barrer la route en cas d'éboulement. Avant d'annoncer le parcours, l'organisation et les autorités s'étaient mises d'accord. Conseil général, préfecture, gendarmerie, services de secours et élus avaient convenu que le passage du peloton à cet endroit serait possible grâce à des mesures de sécurité exceptionnelles.
Las. Malgré les pressions des élus locaux, malgré la réception lundi place Beauvau de Jean-Louis Bianco, le président du conseil général, et de Béatrice Abollivier, la préfète des Alpes de Haute-Provence, rien n'y a fait. Le Tour de France ne passera pas à la Rochaille.

... mais par le col Agnel, pour une première

La 15e étape rejoindra donc à partir d'Embrun et la station de Prato Nevoso, soit environ 185 kilomètres. Via le célèbre col Agnel (2746m), long de 21 kilomètres (6,5%), mais surtout encore jamais franchi jusque-là par le Tour.

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Tour de France
commenter cet article
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 21:31

Dimanche sur la route de Paris-Roubaix, ça risque fort de déménager.
Mais pourquoi ?


Parce que la bagarre entre Cancellara, Boonen, Ballan et O'grady risque de faire rage ?
Peut-être.


Parce que toutes les courses depuis le début de saison ont été passionantes, à l'image de Milan-SanRemo, Paris-Nice et le Tour des Flandres, et que la Dure des Dures ne sera pas en reste?
Surement.

Par ce que les millions de spectateurs vont finalement décider d'aller en pays Cht'i,
convaincus par le film du moment que c'est là-bas qu'il faut vivre ?
Pas, évident.


Parce que parmi les sponsors un nouveau venu sera dans la caravane ?
OUI, ABSOLUMENT.


Et il s'agit de :
MISTER
DEMENAGEMENT.com,
un réseau de déménageur qui propose tout ce qu'il faut pour votre déménagement sur le site du même nom.

La caravane qui est managée par Maracoudja
sera présente Samedi au village départ et Dimanche sur l'épreuve.

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Paris-Roubaix
commenter cet article
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 08:51

Retrouvez le parcours, le détail des secteurs pavés et la liste des manifesations présentes au départ sur
le blog FESTINA.



Les manifestations à Compiègne
http://www.festinablog.com/article-18566308.html

Le parcours
http://www.festinablog.com/article-18566733.html

Les secteurs pavés
http://www.festinablog.com/article-18566966.html

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Paris-Roubaix
commenter cet article
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 23:16

Petit article nostalgie, il y a dix ans, 1998, le France Championne du Monde de Foot, Pantani assomme Ullrich dans les Alpes, et Lustucru nourrit la caravane avec ses pâtes aux oeufs frais et sa flotte de Peugeot 806..



Merci 1000x à Stephane pour les photos (SDF)

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Tour de France
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 22:22

es amoureux de vélo sont toujours dans l'expectative. Ce n'est plus seulement le Tour de France 2008 qu'ils attendent avec impatience, c'est une décision du ministère de l'Intérieur.
Une décision qui devait tomber hier. Et puis non. Il s'agit de reconsidérer, à la demande des élus des Alpes de haute Provence et des organisateurs du Tour, un avis défavorable qui a été rendu au sujet du franchissement du col de Larche.
Le passage de "la Rochaille" sur la D 900, interdit en temps normal aux cyclistes par un arrêté du président du conseil général, pose problème. Il est prévu que les coureurs l'empruntent le 20 juillet lors de l'étape Digne-les-Bains - Prato Nevoso (Italie).

«Quelqu'un ouvre le parapluie»

«C'est incompréhensible. Il y a quelqu'un à Paris qui ouvre le parapluie. Et alors pourquoi laisse-t-on les habitants avec un tel danger?» Lucien Gilly, maire de Jausiers et conseiller général, est inquiet et en colère. «On avait vu que sous réserve de prendre certaines précautions, la course pouvait passer. Il n'y a pas plus de danger que sur toutes les routes des grandes Alpes!»
Jean-Louis Bianco le président du conseil général, l'a mauvaise, lui aussi. «J'ai dit à Mme Alliot-Marie et M. Delpuech, son directeur de cabinet que j'étais très choqué par une décision unilatérale prise sans aucune concertation alors que lors d'un déplacement sur le site et d'une réunion en sous-préfecture de Barcelonnette, une solution permettant de garantir la sécurité avait reçu l'accord de l'État, du Conseil général et de la société du Tour de France.»

L'organisation «plus optimiste»

Lesquels organisateurs -Amaury sport organisation- se disaient hier «plus optimistes» que la veille, du fait «des contacts pris et des gens qui ont oeuvré dans l'ombre».
Ce qui ne les empêche pas d'étudier un parcours de rechange. Qui pourrait éviter les Alpes de haute Provence. «Un autre itinéraire est prêt» indique Jean-Louis Pagès, directeur des sites d'Amaury.
Il se souvient de l'édition du Tour où la neige avait empêché de prendre les cols du Galibier et de l'Iseran. «Des itinéraires de substitution, on peut toujours en trouver. Mais on ne le souhaite pas et on n'en est pas là.»

Article repris du Dauphiné Libéré http://www.ledauphine.com et publié le 04/04/2008

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Tour de France
commenter cet article
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 08:45


Reprise de l'aricle paru sur le Dauphiné le 03/04/2008

Le passage du Tour de France 2008 dans le département des Alpes-de-Haute-Provence n'est pas acquis.
Le cabinet du ministère de l'Intérieur a donné cette semaine un avis défavorable au franchissement du col de Larche (vallée de l'Ubaye), qui mène à l'Italie.
Ce col doit être gravi par les coureurs le dimanche 20 juillet lors de l'étape Digne-les-Bains - Prato Nevoso. Mais un passage de la route départementale 900 est normalement interdit aux cyclistes par un arrêté du président du conseil général, depuis un éboulement en 2001. C'est ce qui a fait tiquer le ministère.

La situation réétudiée cet après-midi

L'avis a été connu hier. Jean-Louis Bianco le président PS du conseil général des Alpes-de-Haute-Provence et Michel Lanfranchi, président UMP de la communauté de communes de la vallée de l'Ubaye, ont fait jouer leurs relations au plus haut niveau pour inverser la vapeur. Résultat : la situation doit être réétudiée cet après-midi, selon le conseil général.
Côté organisation, on est « un peu embêté, mais optimiste ». « Nous sommes en train d'argumenter auprès du représentant du ministère » confirme Jean-Louis Pagès, directeur des sites d'Amaury sport organisation. Qui considère que cette personne a simplement « manqué d'informations ».

Mesures de sécurité exceptionnelles

Le cas de la Rochaille semblait réglé. Conseil général, préfecture, gendarmerie, services de secours et élus s'étaient mis d'accord. Le passage du peloton à cet endroit serait possible grâce à des mesures de sécurité exceptionnelles. À savoir purge des filets de protection, vérification du système d'alerte, surveillance des passages où un animal aurait pu déclencher une chute de pierres. La caravane devait rouler regroupée et en silence. Et en cas de problème, la course aurait été interrompue, les chronos arrêtés, pour reprendre au-delà du passage, sans léser aucun coureur.
« L'option qui a été prise, c'est la sécurité. On peut comparer ça à un énorme passage à niveau » résume Jean-Louis Pagès. La "grande boucle" a déjà emprunté sans problème de nombreuses routes de montagne semblables, rappelle-t-il.

Trois étapes menacées

Si le ministère maintenait son refus, le Tour de France 2008 ne passerait pas du tout par les Alpes-de-Haute-Provence, où trois étapes sont attendues (Nîmes - Digne le 19 juillet, Digne - Prato Nevoso le 20, Cuneo - Jausiers le 22)...
Les organisateurs devraient alors changer leur fusil d'épaule. Du jamais vu à trois mois du départ.

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Tour de France
commenter cet article
23 mars 2008 7 23 /03 /mars /2008 18:05

Après le Tirreno-Adriatico, comme je l'évoquais dans la semaine, Le Suisse Fabian Cancellara, vainqueur du prologue et de l'étape de Compiègne du Tour 2007 et de Paris-Roubaix 2006, au début de sa carrière était dans l'équipe Italienne Fassa Bortolo continue sa moisson de victoires 2008 dans la péninsule.

C'est en effet au terme d'un magnifique Milan-San Remo qu'il l'a remporté en solitaire avec quelques secondes d'avance sur ses compagnons d'échappée.

L'occasion pour nous de faire une revue de quelques véhicules de l'équipe CSC avec les nouvelles décorations 2008 :



Les voitures de DS et d'assitance : Skoda Octavia Combi


Et les deux bus de l'équipe.

Gardons quelques véhicules pour la prochaine victoire de l'équipe...

Repost 0
Published by Cyclingmodel - dans Milan - San Remo
commenter cet article
#global {display:none;}